Créer un site internet

 Le squelette a deux fonctions principales. Il constitue à la fois la charpente du corps, sur laquelle les muscles et autres structures pourront se fixer et il assure également une fonction de protection pour certains organes, comme ceux situés dans la cage thoracique (cœur, poumons...) ou le cerveau, protégé par les os du crâne et permet le mouvement du corps. Le squelette évolue avec l'âge et donc se détériore en vieillissant.

Le remodelage osseux.

Jusqu’à environ 30 ans, la formation osseuse dépasse sa résorption (destruction) ce qui assure la croissance. L’os constitue toutefois un système très dynamique, qui se détruit et se reconstruit tout au long de la vie. Du nouveau tissu osseux vient sans cesse combler les espaces libérés par la destruction de zones dont la qualité n’était plus optimale. En d’autres termes, la surface de l’os est sans cesse reconstruite, un processus également appelé remodelage osseux. C’est lui qui permet à nos os de rester solides: grâce au remodelage, notre squelette se renouvelle entièrement en l’espace de dix ans.

La formation et la destruction des os

Les cellules des os sont les ostéoblastes et les ostéoclastes. La résorption (destruction) et la formation de l’os s'effectuent par des cellules spécialement prévues à cet effet : les ostéoclastes qui sont des cellules destructrices, se chargent d’éliminer le tissu osseux, tandis que les ostéoblastes s’occupent de le reconstruire. Ces deux types de cellules se trouvent au sein même de l’os (moelle osseuse).

En vieillissant: la masse osseuse diminue.

L'âge est responsable de l'ostéopénie, c'est-à-dire d'une diminution progressive de la masse osseuse.

La valeur maximale de la masse osseuse est atteinte entre 20 et 25 ans chez la femme, et entre 25 et 30 ans chez l'homme. Elle se stabilise chez les deux sexes jusqu'à 40 ans puis diminue:

progressivement chez l'homme avec une perte de 0,5 à 1% de la masse osseuse par an.

chez la femme : la diminution est progressive jusqu'à la ménopause, puis s'accélère rapidement. avec une perte de 2 à 2,5% par an. La femme perd 20 à 25% de sa masse osseuse pendant les dix années qui suivent sa ménopause que celle-ci soit naturelle ou artificielle.

La résistance osseuse est, elle aussi, touchée.

Cette ostéopénie s'accompagne d'une augmentation de la fragilité osseuse qui explique la fréquence des tassements vertébraux et des fractures du col du fémur chez les personnes âgées.

La densité minérale osseuse ( ostéoporose) permet de mesurer la quantité de calcium dans le tissu osseux. Il s’agit donc d’une mesure de la solidité de l’os. Lorsque la quantité d’os détruite est supérieure à la quantité produite (perte de masse osseuse), la densité osseuse diminue. Plus cette perte est grande, plus le risque de fracture est important. Pour évaluer ce danger, la densité osseuse est mesurée par ostéotomodensitométrie à plusieurs endroits du squelette, le plus souvent au niveau de la hanche et des vertèbres lombaires. Les mesures au niveau du talon et des doigt ne sont pas fiables.

Qu'est-ce que l'ostéoporose?

  • L’ostéoporose correspond à un déséquilibre de ce mécanisme : la résorosteoporose-1.jpgption de l’os prend le pas sur sa formation.

  • D’après l’Enquête de Santé 2008 de l’Institut Scientifique de Santé Publique, département d’épidémiologie ( étude des facteurs influant sur la santé et les maladies de populations) 3,7% de la population belge souffrirait d’ostéoporose. Ce pourcentage augmente avec l’âge à partir de 45-54 ans, pour atteindre 17,8% après 75 ans. Les femmes de plus de 75 ans souffrent plus souvent d’ostéoporose (24%) que leurs homologues masculins (9%).

  • Parmi les plus de 65 ans, 0,8% des hommes et 1,9% des femmes sont victimes d’une fracture de la hanche chaque année. Mais la fréquence des tassements vertébraux n’a pas été mesurée.

Comme la population va vieillir, il est prévu que ces chiffres vont encore augmenter.

 

Les os sont une réserve de calcium.

Quel est le rôle du calcium?

Le calcium est responsable de la solidité des os. Il est toutefois aussi nécessaire au bon fonctionnement des muscles (y compris du muscle cardiaque) et des nerfs. C’est la raison pour laquelle le taux sanguin de calcium (la calcémie) doit être maintenu à un niveau constant. L’hormone parathyroïdienne ou parathormone et la vitamine D permettent de garder à niveau la quantité de calcium qui circule dans le sang.

Quel est le lien entre les os et le calcium?

Ce calcium peut provenir soit de l’alimentation, soit des os. Lorsque le sang risque de manquer de calcium faute d’apports alimentaires suffisants, il y a deux mécanismes qui entrent en action:

  • La production de parathormone va être stimulée pour libérer le calcium présent dans les os (ceux-ci  êtant "décalcifiés") ce qui explique l’utilisation du terme de décalcification osseuse pour désigner l’ostéoporose.

Les reins vont également produire de la vitamine D afin de permettre aux intestins d’absorber davantage de calcium alimentaire. Lorsque les apports alimentaires de calcium augmentent, l’os peut recommencer à stocker du calcium et donc retrouver sa solidité. Les os jouent donc aussi le rôle de réserve de calcium.

 

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site